Living Lab

Méthanisation, énergies vertes…

Les Champs du Possible crée un Living Lab au service de la transition agroécologique et énergétique

 

Les Champs du possible, incubateur de projets innovants dédié à l'agriculture innovante, crée une nouvelle activité au sein de l’association : un Living Lab au service de la transition énergétique et agroécologique. Fruit d’une collaboration entre Les Champs du Possible et GRDF, l’enjeu de ce « laboratoire vivant » sera de trouver et tester des solutions innovantes pour développer et favoriser l’appropriation des riverains aux projets de transitions agroécologiques et énergétiques avec comme première thématique : la méthanisation !

Une méthode d’innovation collaborative
au service d’une ambition collective

Le dispositif du Living Lab repose sur trois principes fondamentaux :
➢ Le citoyen est placé au coeur du dispositif d’innovation ce qui permet d’être au plus proche des besoins
➢ La co-création et l’expérimentation se font en conditions réelles pour tester directement à l’échelle locale les solutions innovantes proposées
➢ La collaboration lie une large communauté d’acteurs (usagers, chercheurs, institutions publiques et politiques, entreprises) permettant de favoriser les collaborations entre différents systèmes d’acteurs sur un même territoire.

 

Encart_LivingLab

 

Témoignage

Philippe Vigier, Président Les Champs du Possible

" La lutte contre le changement climatique impose la redéfinition du modèle énergétique notamment autour de la question de la production locale d’énergies renouvelables. Pour réussir ce défi, les changements, les évolutions doivent se co-construire avec les citoyens. Tout l’enjeu du Living Lab est là : inscrire les citoyens au coeur de la démarche en partant de leur vie quotidienne, leurs besoins et libérer l’imagination quant aux différents usages des énergies vertes ! En région Centre-Val de Loire, la production locale de gaz renouvelable issue du processus de la méthanisation est en plein essor mais ses enjeux et sa technologie restent encore assez abstraits pour le grand public. GRDF, acteur référent du gaz et très impliqué dans le développement de la méthanisation notamment auprès de la filière agricole, sera notre premier partenaire pour lancer ce Living Lab et travailler sur la thématique du biométhane qui se trouve à la croisée des enjeux énergétiques, écologiques et économiques de notre région."

GRDF, premier partenaire associé
sur la thématique de la méthanisation

Le projet d’entreprise de GRDF « Vert …l’Avenir » vise 100 % de gaz vert dans les réseaux de gaz à horizon 2050. Cependant, l’adhésion des citoyens est essentielle pour la réussite des projets de biométhane sur un territoire. C’est dans ce sens que GRDF signe un partenariat de deux années avec le Living Lab pour collaborer sur la thématique du gaz vert, en tant que vecteur énergétique au fort potentiel de décentralisation et d’appropriation citoyenne.

Témoignage

Caroline Renaudat, Directrice territoriale GRDF région Centre-Val de Loire

" Ce partenariat autour de la création du Living Lab est une première en France pour GRDF et nous en sommes très fiers ! Il correspond parfaitement à notre projet d’entreprise orienté sur l’accompagnement de la transition écologique avec l’objectif de transformer le réseau de gaz en réseau de chaleurs renouvelables distribuant un gaz 100 % renouvelable « made in France » ! Nous sommes convaincus à GRDF que cette transformation ne se fera pas sans le citoyen et l’ensemble des acteurs du territoire ! L’écosystème autour des Champs du Possible et de ce Living Lab s’inscrivent complètement dans cette dynamique et nous permet d’être acteur de la transition énergétique, en lien avec les riverains, les agriculteurs et les acteurs politiques. L’ambition centrale du projet n’est pas celle de GRDF mais celle d’un territoire et de ses citoyens, et c’est la clé du succès ! "

L’enjeu de la première thématique du Living-Lab liée à méthanisation sera d’être à la fois :
➢ Un outil d’acculturation aux différentes composantes de la méthanisation,
➢ Un outil de compréhension des attentes citoyennes pour permettre à la filière de mieux y répondre,
➢ Un outil d’Innovation Ouverte pour proposer et tester des projets nouveaux sur les territoires.

Qu’est-ce que la méthanisation ?

La méthanisation repose sur le phénomène biologique de fermentation des matières organiques : résidus agricoles (lisiers, fumiers), déchets industriels ou encore alimentaires. Cette dégradation naturelle peut-être mise en oeuvre via des installations spécifiques, les sites de méthanisation.
A l’issue de ce processus, deux composants sont produits : le biogaz et le digestat. Une fois purifié, le biogaz devient du biométhane dit gaz vert. Il présente les mêmes caractéristiques que le gaz naturel et permet donc de chauffer, cuisiner ou peut également être utilisé comme carburant : le BioGNV.
Le digestat quant à lui peut être utilisé comme fertilisant naturel en remplacement d’engrais chimiques. Le procédé de méthanisation est le plus mature d’entre tous pour la production de gaz vert. Le nombre de projets de raccordement d’unités de méthanisation augmente chaque jour.

Nos autres actualités

 

ça va vous intéresser